191’000 signatures contre une nouvelle plantation de palmiers à huile en Malaisie

(BRUXELLES) Accompagné d’une délégation d’activistes autochtones venus de l’État malaisien du Sarawak, le Bruno Manser Fonds s’est présenté hier à l’ambassade malaisienne de Bruxelles. Il y a remis 191’000 signatures contre la destruction en cours de la forêt tropicale humide dans la région de la forêt pluviale de Mulu, placée sous la protection de l’UNESCO.

La délégation réalise actuellement une tournée européenne, afin de protester contre les pratiques destructrices de l’industrie malaisienne de l’huile de palme dans la partie malaisienne de Bornéo. Elle compte ainsi mener des entretiens avec des représentants gouvernementaux et des organisations internationales en Grande-Bretagne, en Belgique, en France et en Suisse.

En décembre dernier, l’entreprise Radiant Lagoon, filiale du groupe d’huile de palme malaisien Double Dynasty, a commencé à défricher 4400 hectares de forêt tropicale humide. En mars, au moyen de barricades les autochtones ont réussi à faire cesser le saccage perpétré par l’entreprise. Ils exigent maintenant un arrêt définitif des défrichages ainsi qu’une reddition des terres aux populations autochtones.

Double Dynasty livre son huile de palme à des multinationales telles que Nestlé, Unilever, P&G ou encore Mondelez. Un rapport du Bruno Manser Fonds publié récemment met en lumière les nombreuses infractions à la législation commises par Radiant Lagoon. Pour plus d’informations: www.savemulu.org

Lisez notre rapport « The Mulu Land Grab » (en anglais)

Regardez notre film « Le Vol des Terres de Mulu » (12min)

Bruno Manser Fonds Socinstrasse 37 4051 Basel Switzerland www.bmf.ch


Connectez-vous pour laisser un commentaire