Aujourd’hui, les élèves au Tchad apprennent mieux

Depuis 2013, Enfants du Monde est mandatée par la Direction du développement et de la coopération suisse pour améliorer la qualité de l’éducation au Tchad.

Dans ce pays, 78% de la population est analphabète et seul un enfant sur cinq sait lire et écrire à la fin du primaire. Les raisons de cette situation alarmante sont multiples. Souvent les enfants doivent aider leur famille dans les travaux domestiques ou aux champs et ne peuvent pas aller à l’école régulièrement voire pas du tout. Les enseignants sont aussi peu et mal formés, et les matières enseignées sont considérées par les élèves et leurs parents comme inutiles et non pertinentes. Pour réaliser son mandat, Enfants du Monde fait participer tous ceux qui sont impliqués dans l’éducation: les parents, les enseignants, les directeurs d’écoles, les formateurs d’enseignants ainsi que les formateurs de formateurs au sein du Ministère de l’Education.

Dans les formations des formateurs et des enseignants, Enfants du Monde utilise l’approche pédagogique dite de la Pédagogie du Texte. Celle-ci prône un enseignement en langue officielle et en langue locale, et des matières adaptées au contexte, aux élèves et à leur quotidien. Les résultats sont flagrants: les élèves savent écrire et compter après quelques semaines de cours seulement alors qu’auparavant cette maîtrise leur prenait des mois voire des années. En maîtrisant ces bases scolaires, les enfants améliorent leurs perspectives de vie, car ils pourront trouver un travail pour subvenir à leurs besoins et ceux de leur famille.

Plus d’informations sur le mandat pour améliorer l’éducation au Tchad


Connectez-vous pour laisser un commentaire