Communiqué de presse – Campagne d’information d’E-CHANGER sur le Brésil

Brésil : le grand pas en arrière
Quelle place pour les mouvements sociaux et indigènes ?

Le plus grand pays d’Amérique du Sud est secoué depuis plusieurs années par des luttes sociales issues de la rue et des régions rurales. Mais ces luttes sont aujourd’hui étouffées et marginalisées par le pouvoir politique. A quelques semaines des élections présidentielles, une lueur d’espoir anime les mouvements sociaux.

 La campagne d’information, qui aura lieu du 8 au 22 septembre prochain, sera l’occasion de rencontrer des interlocuteurs privilégiés, qui connaissent parfaitement la réalité quotidienne du Brésil. Le moment est tout indiqué pour faire un bilan de la situation politique et sociale et présenter les conséquences du modèle de développement actuel sur la population brésilienne et, plus particulièrement, sur les conditions de vie des minorités ethniques au Brésil.

Sylvie Petter, infirmière et coopérante suisse d’E-CHANGER, qui s’engage depuis 2010 dans l’amélioration de l’accès à la santé du peuple Yanomami, et Djalma Costa, défenseur des droits humains et coordinateur du programme E-CHANGER Brésil, à São Paulo, depuis 20 ans, animeront une dizaine de rencontres publiques – y compris dans des écoles et des universités – prévues dans huit villes des cantons de Berne, Fribourg, Genève, Jura, Valais, Vaud et Zürich.

E-CHANGER, spécialisée dans la coopération par l’échange de personnes, est active au Brésil depuis plus de vingt ans. Cette campagne entend informer sur le Brésil et présenter les défis que rencontrent les organisations partenaires de longue date, telles que le Mouvement des travailleurs ruraux Sans Terre, la Secoya, le Mouvement des Sans Toit ou la Marche Mondiale des Femmes.

La campagne est soutenue et menée en collaboration avec de nombreux partenaires : Fédérations cantonales de coopération au développement, ONGs, associations cantonales et nationales ainsi que des universités, hautes écoles de travail social et collèges.

Lausanne, août 2018

Pour plus d’informations :

Egzona Cahani, responsable communication et sensibilisation

e.cahani@e-changer.org             tél. 079/207.80.55

www.e-changer.org


Connectez-vous pour laisser un commentaire