E-CHANGER à Burkina Faso. Vidéo de la RSi sur l’engagement de la cooper-actrice Rachele Mari-Zanoli

L’agriculture représente 35% du PIB du Burkina Faso. Afin de développer le secteur primaire, l’Etat burkinabé mise sur l’agro-industrie en soutenant des mesures d’incitation telles que la distribution de semences améliorées, d’engrais etc. Cependant, les petits producteurs ruraux et les entreprises agricoles familiales modestes n’ont guère accès à ces ressources techniques et sont à la recherche de conseils pour améliorer durablement le rendement de leur lopin de terre.

Rachele Mari-Zanoli a de multiples cordes à son arc : ingénieure système, elle a travaillé dans les ressources humaines, la gestion d’équipe, mais également en Afrique de l’Est dans des projets de développement en santé. Elle est également peintre et passionnée par les multimédia.

Partenaire

Le bureau d’études CORADE, créé en 2005, travaille essentiellement sur deux thématiques : l’agriculture et l’environnement, l’artisanat et la micro-entreprise. L’objectif de CORADE est de promouvoir l’économie rurale en favorisant l’autonomie et la responsabilité des individus, des communautés et des institutions locales. L’accompagnement des organisations professionnelles ainsi que la formation est un aspect très important du travail de CORADE dans le but de renforcer les organisations paysannes locales.

Objectifs du projet

Renforcement institutionnel et capitalisation, en vue de renforcer l’accompagnement des producteurs locaux dans la recherche et le développement de techniques durables leur permettant d’augmenter le rendement de leur terre, la qualité de ses produits et leurs revenus.

https://www.rsi.ch/la1/programmi/cultura/insieme/Guardare-la-natura-per-trovare-l%E2%80%99acqua-9701281.html

 


Connectez-vous pour laisser un commentaire