E-CHANGER retrouve son autonomie et écrit un nouveau chapitre dans la coopération

L’organisation romande E-CHANGER reconduit sa présence dans le Sud et reprend en main ses activités en tant qu’actrice à part entière de la coopération suisse. Elle décrit cette nouvelle étape de sa longue histoire dans le premier numéro de sa revue COOPER-ACTION, distribuée à plus de 12’000 ménages (membres et sympathisants) dans toute la Suisse romande.

Après une expérience de trois ans au sein de l’alliance COMUNDO (avec Bethleem Mission Immensee), qui s’est avérée insatisfaisante, E-CHANGER (E-CH) retrouve son autonomie. À partir de janvier 2017, l’ONG romande (anciennement Frères sans Frontières) reprendra ses activités au Burkina Faso et au Brésil. Elle poursuivra son travail de renforcement des organisations locales et des mouvements sociaux, grâce à l’appui de coopérant-e-s suisses et nationaux.

Avec une vision inscrite dans le long terme, E-CH maintient son objectif de valoriser les connaissances et compétences des pays du Sud. Forte d’une expertise de 57 ans et fidèle aux valeurs qui l’ont animée depuis ses débuts, E-CH construira son action autour de deux axes : la souveraineté alimentaire et la promotion des droits des populations vulnérables et marginalisées. Grâce aux compétences techniques, organisationnelles et humaines de ses coopér-actrices/acteurs, l’association aspire à renforcer la société civile et à promouvoir une justice sociale et environnementale.

Une équipe renouvelée

Pour encadrer au plus près son travail, aussi bien dans le Sud qu’en Suisse, E-CH a présenté son programme institutionnel pour les quatre années à venir (2017-2020) à UNITE, la plateforme suisse des ONG spécialisées dans l’échange de personnes. UNITE est cofinancée par la Direction du développement et de la coopération suisse (DDC).

La nouvelle orientation de l’organisation et la constitution d’un comité de huit personnes* ont été plébiscitées et ratifiées par l’Assemblée Générale du 17 juin 2016 qui a élu la Fribourgeoise Antoinette Romanens et le Vaudois Claude Desimoni à la coprésidence. Le comité a engagé Gaspard Nordmann comme nouveau secrétaire général. L’équipe professionnelle renouvelée du secrétariat d’E-CH inaugurera prochainement son nouveau siège à Lausanne. À cette structure souple et légère, s’ajouteront des représentant-e-s dans les cantons de Fribourg, Jura-Neuchâtel, Vaud, Genève, Berne et Valais. Ils/elles serviront de relais dans les régions concernées.

Des activités en Suisse et une grande fête

Avec des ONG amies et partenaires, E-CH renforcera ses actions de sensibilisation auprès de la population suisse, axées sur les problématiques Nord-Sud et Sud-Nord. Ses relations privilégiées avec Alliance Sud et UNITE l’ont encouragée à créer un groupe de Journalistes intéressé-e-s à l’actualité et la réalité des pays du Sud. De même, E-CH confirme sa participation à différentes fédérations cantonales ; à l’Initiative en faveur de multinationales responsables  ainsi qu’à la plateforme des ONG suisses. Elle est heureuse d’annoncer qu’elle maintient son partenariat de longue date avec le Festival International de Films de Fribourg (FIFF).

Pour marquer symboliquement cette renaissance, E-CH organise une grande fête de célébration et de soutien le samedi 3 décembre 2016 au Château de Vaulruz.

Lausanne et Fribourg, le 27 septembre 2016

 *Membres du comité : Antoinette Romanens, Claude Desimoni, Luc Recordon, Bernard Fragniere, Bernard Borel, Pierre Meyer, Joëlle Rudin, Pierre-Yves Moret 

Informations complémentaires

Antoinette Romanens, co-présidente, tel : 079 729 76 62, antoinette.romanens@bluewin.ch,

Claude Desimoni, co-président, tel : 021 781 10 37,  claude.desimoni@bluewin.ch,

Sergio Ferrari, chargé des relations presse, tel 078 859 02 44,  sergioechanger@yahoo.fr


Connectez-vous pour laisser un commentaire