Les tables rondes de la FGC: «Formation et coopération, un «plus» pour les jeunes»

Date: 31.05.18

Horaire: 18:30 à 21:00

Lieu: HETS

Date : 31 mai 2018

Heure : 18:30 à 21:00

Lieu: HETS

L’éducation au développement dans les pays du Nord, la formation professionnelle dans ceux du Sud: l’une comme l’autre placent la coopération au service des jeunes. L’une comme l’autre sont porteuses d’espoir et de sens.

Au Sud, les projets de coopération dans le domaine de la formation des jeunes favorisent l’accès au(x) savoir(s) et à l’emploi.

Au Nord, l’éducation au développement sensibilise aux enjeux Nord-Sud dans le but, notamment, de favoriser l’engagement citoyen en s’appuyant sur des valeurs de solidarité et d’ouverture.

Quels projets de formation sont les plus porteurs, au Nord comme au Sud? A quel(s) engagement(s) peut conduire la sensibilisation aux enjeux du développement? Pour débattre de ces questions, la Fédération genevoise de coopération (FGC) organise une table ronde, en partenariat avec la Haute école de travail social (HETS), le jeudi 31 mai 2018, de 18h30 à 20h30, à l’auditoire de la HETS (Bâtiment E), rue du Pré-Jérôme 16, 1205 Genève.

 

Avec la participation de :

  • > Anne Lavanchy, anthropologue, professeure à la HETS et directrice du module «Travail social international» ;
  • Gita Steiner-Khamsi et Joost Monks, respectivement directrice et directeur exécutif du Norrag (Réseau sur les politiques et la coopération internationales en éducation et en formation);
  • > Reto Grüninger, chef de la division Amérique latine et Caraïbes à la Direction du développement et de la coopération (DDC) du DFAE ;
  • > Isabelle Lejeune, directrice de l’association Tourism for Help;
  • > Pierre-Yves Pettinà, chargé de mission – projets solidaires au DIP.

 

  • Introduction: Catherine Schümperli Younossian, secrétaire générale de la FGC;
  • Conclusion: Stéphane Castelli, responsable des relations internationales de la HETS;
  • Modération: Catherine Dubouloz Chantre, chargée de communication de la FGC.