Formation pour éleveurs et enfants nomades

Au Tchad, Enfants du Monde continue à mettre en place des mesures pour améliorer l’éducation de la population.

04.2017- Enfants du Monde a été mandatée par la Direction du développement et de la coopération suisse pour améliorer de manière durable l’éducation au Tchad. Au cours des derniers quatre ans, de nombreuses mesures ont été mises en place. Ainsi, l’association suisse a contribué à former plus de 1000 enseignants à leur travail pédagogique et a amélioré le contenu de l’enseignement en faveur d’environ 48’000 enfants et 2900 adultes et jeunes analphabètes. En outre, des formateurs d’enseignants, des inspecteurs et directeurs d’école ont été formés.

Tout récemment Enfants du Monde a appuyé l’ouverture par les organisations non gouvernementales de trois centres de formation professionnelle dans la région du Moyen Chari, au sud du pays. 90 adultes, dont surtout des femmes, suivent une formation de 12 mois  dans l’élevage des moutons et des chèvres. Les apprenants s’approprient les savoirs et savoirs faire pour augmenter la productivité de leur élevage tout en améliorant aussi leurs connaissances scolaires encore très basiques.

En parallèle, dans la région du Fitri au centre du Tchad, Enfants du Monde a apporté son appui pour l’enseignement bilingue en arabe et français et l’ouverture de trois écoles pilotes en milieu nomade. L’objectif est de donner une éducation de qualité aux enfants nomades. En général, ceux-ci ne fréquentent pas l’école ou seulement de manière irrégulière parce qu’ils suivent leur famille lors de la transhumance. La particularité de ces écoles est qu’elles suivent leurs élèves. Plus de 120 enfants dont 50% de filles bénéficient de cette éducation primaire de qualité, de six ans, sous tentes.

Plus d’informations 

 


Connectez-vous pour laisser un commentaire