Haïti : bilan de notre réponse un an après le passage de l’Ouragan Matthew

Il y a un an, l’ouragan Matthew balayait Haïti faisant plus de 500 morts, 400 blessés et laissant 175 000 personnes sans-abris. Les réseaux d’eau ont été endommagés, les maisons aux toits de tôles ont été balayées par les vents et la pluie, et les champs détruits. Un an après, le bilan de notre réponse.

Face à l’ampleur de la crise, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, déjà présente sur le terrain, avait mis en place une mission d’urgence dont les trois axes principaux concernaient l’accès à l’eau potable, la lutte contre le choléra et la sécurité alimentaire.

Le cœur de la crise : l’accès à l’eau

L’ouragan Matthew ayant fortement endommagé, voire détruit, les réseaux d’eau sur son passage, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a décidé d’intervenir en envoyant une équipe d’urgence afin de d’éviter la propagation des maladies hydriques, conséquence direct d’un manque d’accès à une eau potable et des systèmes d’assainissement. En Haïti, pays où le choléra touche des milliers de personnes, une réponse en eau hygiène et assainissement était primordiale face à la menace de la maladie des mains sales.

Vers une réponse durable

Nos équipes ont installé des points de chloration, distribué des kits choléra (pastille de chlore, filtres, jerrican…) et mis en place des réservoirs souples permettant d’approvisionner en eau potable plus de 15 000 personnes chaque jour. L’idée étant de permettre au plus de monde possible d’avoir accès à de l’eau potable rapidement. Puis, afin de mettre en place une réponse plus durable, nos équipes ont réhabilité des infrastructures de distribution d’eau potable et des systèmes d’assainissement dans les écoles. Elles ont réhabilité 5 réseaux d’alimentation en eau permettant l’accès à de l’eau potable à plus de 34 000 personnes. Mais la désinfection et la chloration de l’eau ne suffisent pas pour endiguer le choléra à long terme. C’est pourquoi SOLIDARITÉS INTERNATIONAL met en place des campagnes de sensibilisation et crée des comités de gestion des infrastructures pour mobiliser les populations.

L’impact humanitaire

Si le travail des équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a été primordial, seules, leurs efforts ne sont pas suffisants. Chaque acteur, ONG, Nations Unies, état haïtien, a son rôle à jouer. Répondre à l’urgence, n’oublier personne, nécessitent une coordination stricte afin que chaque démarches soit complémentaire l’une de l’autre. Cette coordination est le fruit des concertations au sein des clusters des Nations-Unies.
« Dans ces contextes, la coordination opérationnelle des acteurs humanitaires est importante pour gagner en complémentarité et en efficacité afin d’apporter une meilleure réponse collective aux besoins des populations. » Alain Boinet, Fondateur de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL
La coordination des ONG, en Haïti, a permis de diminuer l’épidémie de choléra en réduisant la maladie à 9500 cas entre janvier et août 2017 pour 27 000 à la même période en 2016.

 

Toutes nos actions d’urgence après le passage de l’ouragan Matthew ont été possibles grâce au soutien de nos partenaires :
Agence de l’eau Seine Normandie
Communauté d’Agglomération du Puy-en-Velay
Département d’Ille-et-Vilaine
Dinepa
Fondation EDF
Métropole de Toulouse
OFDA
Syndicat d’assainissement unifié du bassin cannois
Syndicat des Eaux de la Presqu’île de Gennevilliers
Syndicat intercommunal de l’eau potable du bassin cannois
UNICEF
UNOCHA
Union européenne (ECHO)

  • 10,5 millions d’habitants
  • 58,6% de taux de pauvreté
  • 168ème sur 187 pays pour l’Indice de Développement Humain
  • 530 077 personnes secourues

NOTRE IMPACT

LUTTE CONTRE LE CHOLÉRA
381 145 personnes bénéficiaires
– Distribution de kits choléra et kits urgence
– Désinfection en urgence de foyers infectés et renforcement des systèmes de drainage dans les sites les plus vulnérables
– Installations de points de chloration
– Réhabilitation de points d’eau, de douches et de latrines.
– Formation de marchands, d’agents et de leaders communautaires sur les bonnes pratiques d’hygiène et l’entretien des infrastructures
– Sessions de sensibilisation (marchés, écoles, porte à porte, radio, rassemblements…)

ACCÈS À L’EAU POTABLE
34 369 personnes bénéficiaires
– Water trucking et station de potabilisation de l’eau dans 5 localités affectées après le passage de l’ouragan Matthew–– Réhabilitation de réseaux de distribution d’eau et de kiosques à eau
– Formation de comités de gestion de l’eau

 

Photo: Carlos Garcia Rawlins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *