Images internationalistes, du Nicaragua à Suisse

Une exposition photographique itinérante

La vie et la mort. Les rêves, le sacrifice militant et la solidarité internationale. Une histoire d’amour et d’engagement en images et en portraits circulant en Suisse. L’objectif primordial de cette exposition : récupérer la mémoire populaire des années 1980 au Nicaragua et donner un visage humain à l’engagement internationaliste.

Le second mercredi de janvier 2017, fut inaugurée dans la ville de Delémont l’exposition photographique itinérante sur la présence internationale au Nicaragua, début de l’étape suisse.

Cette exposition fut conçue et réalisée par le Collection « Adelante » de la solidarité française et réunit 16 grandes photos, témoignage historique d’une valeur particulière, présentant plusieurs des militants internationalistes tombés dans ce pays d’Amérique centrale. Ces images reflètent aussi les principales conquêtes sociales – éducation populaire, réforme agraire – assurées dès le 19 juillet 1979 par le processus sandiniste.

Après avoir été montrée en France, cette exposition a circulé l’année passée dans plusieurs régions du Nicaragua. Le 28 juillet, ces images ont retenu l’attention des 300 participant-e-s à l’hommage réalisée à La Dalia (Département de Matagalpa) en l’honneur des internationalistes assassinés par la contre-révolution en 1986. Cette activité fut organisée dans le cadre de la présence sur le sol nicaraguayen de la Brigade « A 30 années, hommage et solidarité » composée de militant-e-s suisses, italien-ne-s et d’autres nationalités. Avec la collaboration du collectif français « Nicaragua internationaliste », également présent dans ce pays d’Amérique centrale, à l’occasion de la célébration du 37e anniversaire de la victoire sandiniste.

Durant la seconde moitié de janvier et au début de février 2017, l’exposition itinérante se déplacera dans divers endroits du territoire suisse. Après Delémont – où travaille depuis plus de 30 une association de jumelage entre cette ville et La Trinidad -, l’exposition rejoindra la ville de Bienne. Cette activité y est organisée par l’association de jumelage entre Bienne et San Marcos (Département de Carazo, sud de Managua). Ensuite, elle se déplacera à Genève. Là, la présentation y sera assurée par l’Association Nicaragua-El Salvador. La première partie du périple suisse se terminera le 4 février à Zurich, où les photos retraçant l’engagement militant internationaliste illustreront les activités du Rouge et Noir annuel organisé par le Secrétariat Amérique centrale (ZAS).

Après avoir continué son périple durant plusieurs semaines en Italie et dans l’Etat espagnol, l’exposition reviendra en Suisse au mois d’août. Elle y sera présentée à Bellinzone lors de la grande fête annuelle de solidarité organisée par l’Association d’aide médicale à l’Amérique centrale (AMCA), qui soutient de nombreux projets dans le secteur de la santé au Nicaragua, au Salvador et dans le sud du Mexique.

*Sergio Ferrari

Traduction: Hans-Peter Renk

Collaboration de presse d’E-CHANGER, ONG de coopération solidaire et journal Le Courrier


Connectez-vous pour laisser un commentaire