L’Appel de la société civile dans la dernière ligne droite

Avec des annonces de pleine page dans la presse suisse et une action de remise devant le Palais fédéral, « l’Appel contre la faim et la pauvreté » demande aux conseillers nationaux de s’engager pour une augmentation de l’aide suisse au développement. Plus de 75 organi­sations ont rassemblé plus de 32’000 signatures pour une Suisse ouverte sur le monde et solidaire.

Mujinga Kambundji, athlète suisse et ambassadrice de la CRS, Jean-Philippe Rapp, journaliste à la TSR et Fulvio Caccia, ancien conseiller national et ancien président de Caritas, vont remettre, en tant que premiers signataires, l’Appel contre la faim et la pauvreté aux membres du Conseil national du PDC, PLR, PS, les Verts, les Verts Libéraux, le PBD, et le Parti évangélique. Le point de rencontre est la Bärenplatz supérieure à Berne, avec vue sur le Palais fédéral, lundi soir 30 mai, dès 19h.

Aujourd’hui, les plus de 75 organisations de la société civile qui ont lancé l’Appel ont publié des annonces de pleine page dans la presse suisse. Ils exigent que le Conseil fédéral et le Parlement allouent 0.7% du revenu national brut à l’aide publique au développement (APD). Le Conseil natio­nal va décider le 2 juin du message du Conseil fédéral sur la coopération internationale 2017-2020. Celui-ci entend se contenter d’une part d’APD de 0.48%.


Connectez-vous pour laisser un commentaire