Le pape s’investit pour le Soudan du Sud

Le pape François versera près de 500’000 Euros pour des actions humanitaires au Soudan du Sud, a annoncé le site de la BBC mercredi 21 juin. Le pays est plongé depuis 2013, dans une guerre civile aux conséquences graves pour la population.

Cette enveloppe financière est destinée à soutenir deux hôpitaux du pays, tenus par des sœurs, à mettre en place un programme de formation d’instituteurs, et à acheter des semences et des outils pour 2’500 familles d’agriculteurs.

“A défaut de pouvoir se rendre lui-même dans le pays, le pape, par ce geste, entend envoyer un signe concret de sa proximité avec le Soudans du Sud “, a souligné le cardinal Peter Turkson, préfet du Dicastère pour le Service du développement humain intégral. Le conflit armé a fait des dizaines de milliers de morts au cours des quatre dernières années.

Voyage du pape au Soudan du sud évoqué

En février dernier, les évêques soudanais ont évoqué un voyage du pape François au Soudan du Sud. Le pape lui-même a déclaré plusieurs fois qu’il souhaitait se rendre dans le pays avec son homologue anglican, Justin Welby. Mais, fin mai, le Vatican a annoncé que les conditions de voyage pape n’étaient pas réunies pour cette année. “Il n’oublie pas pour autant les victimes du conflit sanguinaire et inhumain”, a relevé le cardinal Turkson, lors de sa conférence de presse.

Fin de l’état de famine

L’annonce du soutien financier du pape au Soudan coïncide avec la déclaration officielle, il y a quatre mois, de la fin de la famine au Soudan du Sud par les organisations humanitaires du système des Nations-Unies.

Les Nations Unies déclarent un état de famine lorsque plus de 20% de la population d’une région a un accès très limité à la nourriture de base, que le taux de mortalité est supérieur à deux personnes pour 10’000 par jour, et qu’une malnutrition aiguë touche plus de 30% de la population. Cette définition technique de la famine ne s’appliquait plus aux comtés de Leer et Mayendit, situés dans le nord du Soudan du Sud. (cath.ch et Radio Vatican)


Connectez-vous pour laisser un commentaire