Mozambique : MSF intervient suite au Cyclone Kenneth

Le cyclone Kenneth a frappé la côte nord de la province de Cabo Delgado au Mozambique pendant la soirée du jeudi 25 avril. Plusieurs villes et communautés ont été gravement touchées.

Les pluies incessantes ont déjà inondé plusieurs zones et pourraient en menacer d’autres si elles devaient perdurer. Ayant démarré des activités d’approvisionnement et d’assainissement de l’eau (WASH) en février 2019 à Pemba, capitale de la province, une petite équipe de MSF se trouvait déjà sur place.

Anticiper une nouvelle intervention d’urgence

Depuis la réponse d’urgence de MSF faisant suite au premier cyclone (Idai – 14 mars) survenu dans le centre du Mozambique (Beira), davantage de matériel médical et logistique a été envoyé à Pemba afin d’anticiper une nouvelle intervention d’urgence. L’équipe de Pemba a mené des évaluations dans la région de Macomia et de l’île de Matemo. D’autres visites sont prévues dans les îles où les besoins ne sont pas encore clairement identifiés.

Après l’urgence, la convalescence: le Mozambique, un mois après le cyclone Idai.

Crainte des maladies liées à l’eau

« L’île de Matemo est fortement détruite par le cyclone Kenneth, tout comme la ville de Macomia et ses villages environnants », explique Danielle Borges, coordinatrice du projet à Pemba.

Nous évaluons actuellement les besoins dans ces zones difficiles d’accès, afin de pouvoir répondre en conséquence.Danielle Borges, coordinatrice du projet à Pemba

« En tant qu’organisation médicale, nous pensons qu’il est crucial de soutenir les services de santé existants afin qu’ils puissent reprendre leurs activités dès que possible. Aujourd’hui, nous avons approvisionné un centre de traitement de la diarrhée à Pemba, car nous craignons que des maladies liées à l’eau ne surviennent dans les prochains jours dans la zone touchée. D’autres activités seront lancées très prochainement. »

Plus d’info


Connectez-vous pour laisser un commentaire