« Nous ne sommes pas des marchandises ! »

Nombreux sont celles et ceux, portes paroles de milliers de victimes, qui se sont déplacés à Genève entre le 27 d’octobre, pour faire entendre leur voix et témoigner des abus découlant des activités des sociétés transnationales. SHELL, Nestlé, Valé, Glencore, Chikita, et beaucoup d’autres sont pointées du doigt.

« Combien de temps allons-nous attendre la justice ? », s’exclame Godwin Ojo (ERA FOEI), au nom des communautés du delta du Niger. Plus de 50 sites d’extractions, rarement nettoyés, qui polluent et affectent gravement la santé de la population. Il en est de même en Equateur, Carmen Zambrano, de l’Union des Affectés par Chevron Texaco (UDAPT), explique comment des populations autochtones meurent de maladies causées par la contamination des rivières et de la terre en Amazonie.

Il s’agit de destructions massive de notre environnement, d’accaparement des ressources vitales à la survie de communautés, de violence, et aussi de maltraitance allant jusqu’à la mort.

Les sociétés transnationales utilisent les outils juridiques et les Etats, souvent trop faibles et/ou corrompus, afin d’acquérir toujours plus de pouvoir et de profits au dépens des populations. A cet effet, la Campagne Globale revendique la souveraineté des peuples et exige la fin de l’impunité des multinationales en apportant des propositions concrètes pour le Traité Contraignant. Ce dernier inclut également la chaîne d’approvisionnement des sociétés multinationales, ce qui est très important selon Yvan Gonzalez de la Confédération Syndicales des Travailleurs-euses des Amériques pour aspirer à plus de transparence et de traçabilité. Environ 25% des travailleurs et travailleuses sont non reconnus (travailleurs cachés, parmi eux aussi des enfants ) par les entreprises dans leur chaines de valeurs selon leur étude.

Le Traité pourrait être un frein à toutes ces violations, faire tomber le voile corporatif pour un monde plus juste.

 https://www.stopcorporateimpunity.org/


Connectez-vous pour laisser un commentaire