Réflexion nécessaire sur un nouveau modèle d’intervention humanitaire

 Depuis sa création en 2014, l’association Humanitary cherche à développer et pousser les acteurs de l’urgence, des droits humains et ceux de la coopération au développement. Si la pertinence du lien entre ces différents acteurs n’est plus à démontrer, créer ce même lien reste un défi de taille. L’association humanitary a toutefois réussi à mutualiser l’information de différentes ONG de tous les horizons à travers son portail www.humanitaire.ws et compte encore développer cette plateforme.
L’année 2015 a été marquée par la préparation d’un nouveau modèle d’intervention en vue du Sommet mondial sur l’action humanitaire. Les petites associations locales revendiquent un rôle plus important lors d’interventions d’urgence, un rôle que les grandes organisations non gouvernementales peinent à partager, malgré deux approches complémentaires et fondamentales. L’une se base sur l’efficacité et l’efficience de son action afin de sauver des vies et l’autre sur son ancrage local et sa capacité à mieux prendre en compte les besoins des acteurs locaux. L’enjeu ? Placer les personnes touchées et les organisations locales au cœur d’un nouveau modèle d’intervention humanitaire.
Si nul ne peut prétendre à une solution toute faite, la réflexion engendrée aujourd’hui pourrait s’avérer être déterminante à l’avenir afin d’entreprendre des actions alliant expertises d’urgentistes, réhabilitation concertée avec l’intégration systématique des acteurs locaux et au final un retour à une coopération où les initiatives locales sont au cœur du développement durable recherché sur le terrain.
L’association Humanitary croit en cette réflexion et même avec de modestes moyens cherchera à faciliter la mise en place d’un nouveau modèle d’intervention humanitaire, notamment en développant le lien entre acteurs de l’urgence, des droits humains et de la coopération au développement.
 Olivier Grobet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *