République Démocratique du Congo : Les programmes de Première Urgence au Nord-Kivu.

Depuis la fin de l’année 2007, les combats ont provoqué des déplacements massifs de population. 850.000 déplacés étaient dénombrés à la fin avril 2008. A partir du 28 août 2008, la recrudescence des combats provoque le déplacement de 250.000 nouvelles personnes. L’avancée de la rébellion entraîne une rupture de l’approvisionnement au centre du Nord-Kivu.
Dans ce contexte extrêmement difficile et pour faciliter l’acheminement de l’aide alimentaire et des produits de première nécessité, Première Urgence met en place un programme de réhabilitation et de maintenance des axes routiers. 45.000 personnes bénéficient d’activités génératrices de revenu en participant à ses travaux de réhabilitation contre un salaire dans les territoires du Rutshuru et du Masisi.
Les populations congolaises ne bénéficiant plus d’assistance depuis le 26 octobre 2008, Première Urgence met également en place un programme d’aide alimentaire d’urgence en faveur de 150.000 personnes. Pour compléter cette aide alimentaire, 82.000 personnes déplacées reçoivent des kits de biens de première nécessité.
Parallèlement aux distributions alimentaires et de produits de première nécessité, Première Urgence met en place un programme de sécurité alimentaire en faveur de 152.500 personnes parmi les populations déplacées et 52.500 personnes parmi les familles autochtones. Les bénéficiaires de notre action reçoivent des semences maraîchères, vivrières, des houes et le support de ses agronomes.
Première Urgence-Aide humanitaire internationale
http://premiere-urgence.org/
Contact presse :
Constance MARTIN – Responsable de la Communication et des Partenariats : cmartin@premiere-urgence.org – +33 1 55 66 99 66

Laisser un commentaire