Suisse-France: Festival Confrontations Photo de Gex 2016

Invitée permanente du Festival des Confrontations photo, RSF Suisse inaugurera un centre de conférences et de projections en présentant une exposition de tirages de Salgado provenant de l’exposition Exodes.
Festival Confrontations Photo de Gex
Vendredi 30 septembre à l’espace Perdtemps à Gex

Biographie

Sebastião Salgado est né le 8 février 1944 à Aimores au Brésil. Après de brillantes études au Brésil et à Paris, il travaille à São Paulo au ministère des Finances, puis à Londres à l’ICO (Organisation internationale du café). Changement de cap en 1973 : il décide de se consacrer à la photographie et intègre successivement les agences Sygma (1974-1975), Gamma (1975-1979) et Magnum (1979-1994). Il publie alors de nombreux reportages d’actualité sur la guerre en Angola et au Sahara espagnol, la prise des otages israéliens à Entebbe ou la tentative d’assassinat de Ronald Reagan.

Cet amoureux de la nature, maître du noir et blanc, fonde à Paris en 1994 l’agence Amazonas Images avec sa femme Lélia, et s’investit dans des projets personnels. Déjà, de 1986 à 1992, il avait parcouru 26 pays pour réaliser un ouvrage sur la fin du travail manuel, la Main de l’homme (1997). Témoin des modes de vie en voie de disparition, des famines, des migrations, il rassemble dans Exodes (2000) 5 ans de reportages sur les peuples déplacés, victimes de catastrophes naturelles ou d’évènements politiques. De 2004 à 2013, il développe le projet Genesis, hommage à la nature et à ses origines qui démontre par l’image combien il faut protéger notre planète.

Elevé dans une ferme au Brésil, Sebastiao Salgado a repris le domaine familial épuisé par des années d’exploitation et lui a redonné vie, reboisant 700 hectares. Pour y parvenir, il a fondé avec sa femme Lélia l’ONG Instituto Terra qui a trouvé les financements pour élever et planter près de 4 millions d’arbres. L’institut a également une vocation pédagogique et propose des programmes de sensibilisation pour faire naître une attitude citoyenne face au développement et à l’environnement.

Présentation de l’exposition Exodes dont proviennent les tirages

Avec Exodes, histoire tragique du monde au tournant du millénaire, le photographe témoigne de la détresse humaine à travers quatre thèmes : la fuite des émigrants et des réfugiés ; la tragédie africaine ; l’exode rural en Amérique latine et les nouvelles mégalopoles en Asie.

Les photographies présentées montrent les moments tragiques, dramatiques et héroïques de vies individuelles. Ensemble, ces images racontent aussi l’histoire de notre temps. Elles n’offrent pas de réponses, mais elles posent au moins une question : dans notre avancée vers le futur ne laissons-nous pas en arrière une grande partie du genre humain ?

Nous sommes tous concernés par le fossé qui s’élargit de plus en plus entre les pauvres et les riches, par la croissance démographique, par la mécanisation de l’agriculture, par la destruction de l’environnement et par le fanatisme exploité à des fins politiques.


Connectez-vous pour laisser un commentaire