Terre des Hommes nommé expert auprès de la FIFA

Terre des Hommes membre du Conseil consultatif des droits de l’homme de la FIFA
13 Avril 2017

Le 10 mars 2017, la FIFA a annoncé officiellement la création d’un Conseil consultatif sur les droits de l’homme. Composé de huit experts internationaux, il se réunira au moins deux fois par an pour accompagner la FIFA sur ses engagements dans ce domaine. La première réunion s’est tenue le 13 mars dernier. Il en résultera, comme à l’issue de chacune de ces rencontres, un rapport contenant des recommandations relatives à toutes les questions que le Conseil estimera pertinentes.

Ignacio Packer, Secrétaire Général de la Fédération Internationale Terre des Hommes, a été invité à rejoindre ce Conseil aux côtés de sept autres membres sélectionnés pour leur expertise. Terre des Hommes apportera ainsi son expertise spécifique en matière de protection de l’enfance, sans être rémunéré, pour garantir une indépendance complète.

Cette contribution s’inscrit dans le fort engagement de Terre des Hommes pour le respect des droits de l’enfant lors des Méga Evénements Sportifs (Mega Sporting Events – MSE). La campagne Children Win, qu’elle mène aux côtés d’autres ONG, se concentre sur l’impact de ces grands événements sur les enfants, les jeunes et leurs familles, et fait pression sur – et depuis peu, travaillent aux côtés – des fédérations sportives majeures, telles que la FIFA, l’UEFA et le CIO.

Ignacio Packer a précisé: « Nous nous félicitons que la FIFA prenne des mesures importantes pour intégrer les droits humains aux appels d’offres et processus de sélection liés à ses grands événements sportifs, comme les futures éditions de la Coupe du monde de football. En rejoignant ce Conseil consultatif, Terre des Hommes fournira, de manière indépendante, son expertise sur les droits humains et particulièrement sur les droits de l’enfant qu’il est urgent de prendre en considération au sein de toutes les activités de la FIFA. Toutefois, Terre des Hommes restera vigilante sur l’efficacité de ce nouveau mécanisme. »

Rédigé par Sandra Mayland, chargée de communication, Terre des Hommes Suisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *