Sommet humanitaire mondial : quels défis pour l’avenir ?

De nos jours, 43% de la population mondiale vit dans des conditions précaires, et ce nombre devrait croître pour atteindre 62% en 2030. Mettre fin aux besoins humanitaires est donc fondamental pour garantir la stabilité des communautés et des sociétés afin qu’elles puissent vivre leur vie en sécurité et dignement.

ACTED participe au Sommet humanitaire mondial qui se tient à Istanbul, le 23 et 24 Mai 2016. Ce rendez-vous se veut mobilisateur et fédérateur autour des questions de l’aide humanitaire dans le monde. C’est également une occasion importante pour réunir décideurs politiques, opérateurs de l’aide et partenaires institutionnels pour ensemble définir des priorités.

Reconnaissant l’importance de l’Agenda Universel pour l’Humanité et la détresse de millions de personnes vulnérables à travers le monde, ACTED prend des engagements. La seule manière, pour nous ONG internationales, de contribuer à la fin des besoins humanitaires est de soutenir le développement et l’autonomie des communautés et sociétés vulnérables et fragiles. Puisque nous n’avons pas la capacité de prévoir la survenance des conflits, des catastrophes naturelles, et l’instabilité politique, c’est seulement en aidant les communautés à devenir plus résilientes, responsabilisées et autonomes que l’échelle des besoins humanitaires pourra se réduire, et éventuellement, disparaître.

Les engagements d’ACTED pour mettre fin aux besoins humanitaires

En prenant la mesure de notre responsabilité collective, ACTED d’engage sur les points suivants:

  1. Anticiper les risques et agir rapidement en développant des nouveaux partenariats et en augmentant nos investissements dans les systèmes d’alerte précoce et les mesures de prévention dans les zones vulnérables et à haut-risque pour guider notre travail opérationnel, y compris les activités que nous mettons en place avec et grâce à nos partenaires locaux.
  2. Contribuer activement à une collecte des données régulières et coordonnées ainsi qu’à leur analyse, sous l’angle des risques et des vulnérabilités. Cela constituera la base et le moteur afin de déterminer une compréhension commune du contexte, des besoins, des capacités et de la réponse des territoires au sein desquels nous intervenons.
  3. Renforcer, plutôt que remplacer, les capacités locales pour la prévention et la réponse humanitaire, en reconnaissant que les acteurs et communautés locaux sont eux-mêmes les premiers intervenants essentiels
  4. Augmenter nos investissements dans les actions de renforcement des capacités des ONG nationales et des organisations de la société civile locale partenaires, tout comme celle des autorités étatiques, pour une meilleure analyse des risques, une alerte et des actions précoces, une prévention et une préparation afin d’atténuer les conséquences des catastrophes et autres crises.
  5. Mettre en place plus d’actions privilégiant des approches territoriales qui renforcent l’autonomie, la participation et des résultats concrets et durables dans des contextes à risque.
  6. Plaider pour des financements pluriannuels stables et des instruments qui favoriseront une planification humanitaire fondée sur des solutions d’autonomisation sur le long-terme et permettront un redressement rapide des situations de crise
  7. Collaborer avec des initiatives dirigées par des gouvernements nationaux pour répondre aux crises dans la mesure où une action humanitaire fondée sur les principes est autorisée dans tous les contextes.
  8. Soutenir l’intégration des acteurs locaux dans le système humanitaire et trouver collectivement des financements stables pour une réponse humanitaire à la fois au niveau national et international.

Autres engagements adoptés par ACTED

Engagements des ONG françaises

  • Faire des Principes humanitaires le moteur et le guide de leur action
  • Œuvrer pour que l’action humanitaire soit intégrée de façon cohérente et efficace dans le système global de l’aide
  • Promouvoir le rôle des acteurs locaux pour une réponse complémentaire et adaptée au contexte

Engagements pour mettre fin aux besoins (par l’Alliance2015)

Un appel à la protection des travailleurs humanitaires (par Action Contre la Faim)

Chartre sur l’inclusion des personnes en situation de handicap dans l’action humanitaire (par Handicap International)

Les engagements des ONG pour le Sommet humanitaire mondial (par l’ONG américaine Interaction)


Connectez-vous pour laisser un commentaire