Julian Streit: son récit saisissant sur les disparitions forcées à Buenaventura en Colombie

Volontaire de PBI en Colombie, Julian Streit décrit dans un récit captivant l’histoire de Buenaventura; une des villes les plus meurtrières, marquée par le narcotrafic et la lutte des organisations d’aide aux victimes, en quête de vérité et de justice. Sur la côte pacifique, les travaux d’agrandissement du port du Buenaventura menacent de détruire une embouchure, dans laquelle on soupçonne l’existence d’une fosse commune souterraine de personnes disparues de force.

L’embouchure de San Antonio est actuellement au centre d’un projet d’extension du port de Buenaventura. Les mesures de protection imposées par la juridiction spéciale de paix (JEP) interdisent toute intervention dans la zone. Cependant, l’aménagement d’un passage pour les navires de haute mer risque d’endommager de manière irréversible les zones où l’on soupçonne la présence de dépouilles de personnes disparues de force, enterrant les espoirs des familles des victimes de retrouver les restes de leurs proches. 

En septembre de cette année la juridiction spéciale de paix a ordonné la prolongation des mesures de protection, alors que le temps presse. Le processus de recherche des victimes est lent et les familles attendent toujours des résultats. Mais les politiques maintiennent la pression pour que les travaux d’extension du port reprennent.

Lire l’article complet ‘Buenaventura: Le silence et l’oubli face aux disparitions forcées’:

1 réflexion sur « Julian Streit: son récit saisissant sur les disparitions forcées à Buenaventura en Colombie  »


  1. Bonjour,

    Je vous remercie pour le partage de cet article. Même en ne lisant que ce sujet, je suis déjà très intrigué de lire tout l’article en entier.
    ____________________________________________________________________________________________________________
    Découvrez mon site ici : consultant seo dans le senonais

Connectez-vous pour laisser un commentaire