La voix des enfants doit être entendue : Terre des Hommes Suisse et le CSAJ s’engagent !

La troisième Conférence romande des enfants, organisée par Terre des Hommes Suisse (TdH Suisse) et le CSAJ (Conseil Suisse des Activités de Jeunesse) se tiendra du 17 au 20 novembre prochains entre le Jura-Vaudois et Genève. 46 enfants des cantons de Genève, Valais et Vaud, élu*es par leurs classes ou structures extrascolaires réfléchiront ensemble à la mise en œuvre de leurs droits en Suisse, puis formuleront des recommandations aux autorités. Le droit à l’égalité, à la protection, à la protection spéciale et à la participation ont été sélectionnés comme sujets de réflexion par près de 300 enfants de 17 classes.

Quatre jours de discussions, d’échanges, d’ateliers sur le système politique suisse, et sur la mise en œuvre des droits de l’enfant dans le pays : voilà ce que propose la troisième Conférence romande des enfants, laquelle se tiendra du 17 au 20 novembre !  Un programme ambitieux et prometteur pour 46 enfants de 10 à 12 ans, venu*es des Cantons de Genève, Valais et Vaud.

TdH Suisse et le CSAJ poursuivent ainsi leur engagement pour que la voix des enfants soit entendue. Les participant*es se retrouveront tout d’abord, pendant 3 jours dans une colonie, dans le canton de Vaud. Elles*Ils entameront ainsi tout un processus de réflexion autour de leurs droits et plus spécifiquement le droit à l’égalité, à la protection, à la protection spéciale et à la participation, thèmes choisis par les enfants elles*eux-mêmes.  Pour Sonia Régnier en charge des programmes suisses pour TdH Suisse : « A travers cet exercice de citoyenneté, la Conférence romande des enfants est une opportunité pour ces jeunes enfants de mieux connaitre leurs droits mais surtout de participer activement à une meilleure mise en œuvre de la Convention internationale des droits de l’enfant dans leur pays. C’est aussi une occasion pour elles*eux d’exercer leur droit à la participation et de développer des compétences de vie qui leur serviront dans leur vie de citoyen*nes ».

En effet, le 20 novembre, 4è jour de la Conférence et journée internationale des droits de l’enfant, dès 15h à la salle du Faubourg à Genève, les diverses recommandations issues des journées de réflexion lors de la colonie,  seront transmises en directe aux autorités politiques : Mme Lisa Mazzone, Conseillère aux Etats, Mme Christina Kitsos, Conseillère administrative en charge de la Cohésion sociale et de la solidarité de la Ville de Genève, M. Vassilis Venizelos, Chef du département de la jeunesse, de l’environnement et de la sécurité du Canton du canton de Vaud et M. Philip Jaffé, membre du comité des Droits de l’Enfant à l’ONU.

Assurer un suivi après la Conférence

Le CSAJ, grâce à son réseau, assure un suivi politique du travail fourni par les enfants. Le projet est accompagné par 4 parlementaires engagé*es pour les droits des enfants : les Conseillères nationales Samira Marti et Katharina Prelicz-Huber, la Conseillère aux Etats Lisa Mazzone et le Conseiller aux Etats Andrea Caroni. Pour Nadine Aebischer, Responsable politique du CSAJ : « La mise en place de ce comité était essentielle afin de s’assurer que les recommandations des enfants soient prises en compte au niveau national. Nous nous engageons pour que la voix des enfants soit effectivement entendue ». De plus, en février 2023, les enfants rencontreront les ces parlementaires à Berne, au sein du Palais fédéral. Cette rencontre, modérée par des mineur*es lobbyistes des enfants de l’organisation Lobby Suisse de l’enfant, permet un échange entre les parlementaires et les enfants, ainsi qu’une immersion au cœur de la politique nationale.

La Conférence romande des enfants est soutenue par la Ville de Genève, la Loterie Romande et l’Office fédéral des Assurances sociales.

Lien livestream : un live stream de la conférence du 20 novembre sera transmis sur les canaux des partenaires. Vous pouvez retrouver la conférence en cliquant sur ce lien :  Conférence romande des enfants

Réseaux sociaux :  durant les 4 jours de la Conférence romande des enfants, les comptes Instagram et Facebook seront entièrement gérés par les animateurs*trices de la Conférence et les ambassadeurs*drices. Suivez-nous ! 

A propos 

Terre des Hommes Suisse est une organisation non gouvernementale indépendante et reconnue d’utilité publique basée à Genève. Depuis plus de 60 ans, elle s’engage pour l’enfance et un développement durable et solidaire en agissant sur 3 axes prioritaires : l’accès à une éducation de qualité et adaptée au contexte de l’enfant, la protection des enfants contre toute forme de violence, et l’encouragement à la participation des enfants dans les décisions qui les concernent. L’organisation est présente dans 10 pays et 4 continents, où elle œuvre en partenariat avec plus de 60 partenaires locaux reconnus et engagés en faveur de la défense des droits de l’enfant.

Le Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ) a été fondé en 1933. Il s’agit de la plus vieille organisation faitière de jeunesse d’Europe. Il représente 57 organisations de jeunesse en Suisse et plus de 500’000 jeunes. La faîtière conduit aussi ses propres projets, comme par exemple la Session des jeunes, durant laquelle 200 participant*es siègent au Palais fédéral afin de formuler leurs revendications politiques, l’Action 72 heures, le plus gros projet de bénévolat en Suisse ou encore BreakFree!, un projet visant à promouvoir l’intégration des jeunes LGBT au sein des organisations de jeunesse. Le CSAJ défend également les intérêts des jeunes au niveau institutionnel et politique. 19 collaborateurs*trices des trois régions linguistiques suisses travaillent au secrétariat du CSAJ à Berne.

Connectez-vous pour laisser un commentaire